Bonjour et bienvenue sur mon blog.
Je suis Karine, artisan couturière depuis 2006, passionnée de couture, j'en ai fait mon métier.
Vous trouverez au fil des articles, des créations, des astuces et tutos, des réalisations pour mes clients etc...Bonne visite !

 


Création d'une robe printanière, inspirée des années 40 au niveau de couture confirmé !

Robe fleurie 1


Les explications :

Une cliente passionnée de mode vintage m'a demandé un jour de lui réaliser une robe dans un coupon de tissu qu'elle avait précieusement conservé.
C'est un tissu "crêpe georgette", très fluide et léger, idéal pour la réalisation de robes, chemisiers, jupes. Il a un tombé impeccable.

Pour se faire, comme toute confection sur-mesure, j'ai procédé par une toile adaptée à la personne. Dans le cas présent, elle correspond à un petit 38 avec une taille de guêpe !

Robe fleurie 2Je peux vous dire que j'y ai passé de nombreuses heures !
Comme j'aime les défits et j'aime aussi me perfectionner, j'ai étudié chaque étape minutieusement...
Tout d'abord, je vous donne plus d'informations sur ce modèle où l'on ne distingue pas les détails à cause des fleurs.


Les étapes de la confection :

1- Le haut de robe

C'est un chemisier composé d'un col tailleur, de manches gigot, de pinces poitrine et de 3 pinces de cintrage pour la taille.
Il est boutonné sur le devant avec des boutons recouverts (dans le même tissu).
Les manches ont été renforcées par une toile rigide au niveau des fronces de l'épaule car le tissu retombait.
Les bas de manches sont finis par un élastique et un point bourdon pour plus de gonflant.
Robe fleurie 5J'ai délimité le col tailleur sur cette photo.


2- l'empiècement basque

Le chemisier est assemblé sur un empiècement basque, c'est-à-dire situé sur les hanches.
On retrouve ce genre d'empiècement sur de nombreuses jupes ou même des pantalons qui n'ont pas de ceinture.
Robe fleurie 3


3- La jupe

Pour réaliser toutes ces fronces, j'ai mesuré le tour de hanches que j'ai multiplié par 2.5, ce qui donne un résultat très froncé.
Comme ma cliente souhaitait les voir apparaître sur l'extérieur de la robe, j'ai donc surfilé le haut de la jupe au point bourdon.
Ensuite j'ai froncé le tout que j'ai appliqué sur l'empiècement basque.


Je suis assez fière de cette réalisation car ce n'est pas tous les jours qu'on vous demande des manches techniques comme celles-ci et autant de détails de couture.

J'espère que ça vous a plu et vous invite à commenter cet article, à bientôt !


Ajouter un Commentaire


 

 

Enregistrer